jeudi 26 mai 2011

Exposition du Dimanche 29 Mai 2011 17h30 au Dimanche 12 Juin, Arcades Institut, Tours


En travaillant l'épaisseur des contours du réel et calculant sa lumière, Deborah De Paepe, photographe, cherche de nouvelles fréquences dans lesquelles se dit le battement de l'univers de Dominique Spiessert, artiste peintre dessinateur.

L'animation invisible de la Nature guide sa recherche photographique, et lorsqu'ils émulsionnent leur art respectif deux animations se rencontrent. Bêtes, êtres et végétaux, imaginaires ou réels de Dominique Spiessert, partagent les plis des visages cachés dans la photographie, jouent avec les lignes troubles de la lumière comme on cherche les images dans les nuages ; le phénomène de la transformation.


La photographie qui projète une idée de la frontière entre l'Invisible et le Tangible communie avec le dessin qui célèbre la transfiguration intime et durable de l'Invisible en Visible.